Détox: booster votre système pour le printemps

C’est le printemps! La neige fond, le soleil se pointe plus souvent, les oiseaux reviennent et tout autour, la nature promet un renouveau. Et vous? Comment vous sentez-vous? Plutôt comme un ours sortant de ses longs mois d’hibernation? Ne vous en faites pas, si l’hiver vous a rendu un brin sédentaire et que vous avez fait de petits excès, il est toujours temps de faire quelques gestes pour vous sentir frais comme une rose pour l’arrivée du beau temps.

La cure détox, oui ou non?

Les vedettes le font, les pubs vous promettent la capsule miracle pour désintoxiquer vos entrailles, Instagram vous incite à l’essayer et Pinterest déborde de tableaux attrayants pour vous instruire sur comment boire des smoothies verts pendant deux semaines sans perdre connaissance. Qu’en est-il vraiment de ce grand ménage du printemps pour vous débarrasser des toxines et nettoyer votre système encrassé? Attention, les cures parfaites n’existent tout simplement pas et il existe peu de preuves scientifiques pour prouver que notre corps a besoin de celles-ci pour se nettoyer. En fait, votre foie et vos reins sont les champions de ce côté! Ça ne veut pas dire que vous ne pouvez pas l’essayer, tout est une question de préférence et de conviction. Si cela vous fait du bien et que vous y croyez, lancez-vous! Souvenez-vous simplement qu’il est préférable de se méfier des solutions miracles et de choisir une option moins radicale que trente jours d’un monorégime de pamplemousse. Utilisez votre bon jugement et en cas de doute, consultez un professionnel de la santé.

Une détox sans cure, c’est aussi possible

Si vous décidez de ne pas suivre de cure, mais que vous souhaitez tout de même revivifier votre organisme pour vous sentir renaître comme les bourgeons au printemps, pourquoi ne pas modifier vos habitudes pour booster votre système? Gageons que d’ici la saison estivale elles seront bien ancrées dans votre quotidien et feront partie de vos saines habitudes de vie. En voici trois pour une détox réussie!

Un boost vitaminé

Commençons par les fruits et légumes, puisqu’il faut bien débuter quelque part. Le point de départ de votre reboot du printemps, c’est de faire le plein de ces aliments-amis-de-votre-corps. En smoothie, sur vos céréales, avec du yogourt ou du kéfir, tels quels en collation ou intégrés à certaines salades, les fruits donnent à votre corps un kick de vitamine C. C’est tout aussi vrai pour les légumes, qui vous fournissent en fibres (allo régularité intestinale). De ce côté, le kale, les pois, les épinards, le chou-fleur ne sont que quelques-uns des légumes à privilégier. Aux repas, visez au moins des légumes dans la moitié de votre assiette. Crus, cuits, grillés sur le barbecue, à la vapeur, les légumes sont aussi polyvalents qu’ils sont bons pour la santé!

La saison des breuvages santé

Fini le petit cidre chaud d’après-midi, la bière d’après-ski et le verre de vin au coin du feu, il fait beau et pour vous sentir comme un cours d’eau libéré des glaces, offrez-vous un printemps sans alcool! Ah! Et pourquoi pas sans caféine, sans boissons gazeuses et sans jus additionnés de sucre? Vous vous dites peut-être, mais alors, on boit quoi? Des élixirs vivifiants qui font du bien à votre organisme et lui donnent du pep. Smoothies faits de fruits et légumes frais, lait végétal protéiné comme par exemple le lait de chanvre, tisanes équilibrantes, thé vert, sans oublier l’eau en bonne quantité pour un teint éclatant et une hydratation adéquate. Vous vous ennuyez du pétillant de votre bière du vendredi soir? Essayer le kombucha et ses bulles agréables, vous en oublierez vite l’alcool et serez sous le charme de ce breuvage santé à base de thé fermenté! Vous pouvez même l’utiliser pour des mocktails pas mal du tout pour un 5 à 7 printanier.

Domptez votre dent sucrée

Le sucre raffiné, vous êtes au courant, a des effets dévastateurs pour votre santé, lorsque consommé régulièrement et en grande quantité. Pour compliquer les choses, il se cache un peu partout, sous différents noms, dans plusieurs aliments. S’il est difficile de l’éviter complètement, il est possible d’en réduire drastiquement votre consommation. Laissez de côté les aliments transformés, qui en contiennent une dose phénoménale, les boissons sucrées, les pâtisseries et même les pains du commerce. Apprenez à reconnaître le sucre et ses différentes appellations sur les étiquettes afin de faire des choix judicieux. Pour mieux contrôler la quantité de sucre ajoutée dans vos aliments, il n’y a pas vraiment de secrets ou de raccourcis; cuisiner vous-même le plus possible vous permettra de savoir ce qui se cache dans votre assiette.

Avec tous ces conseils, espérons que vous vous sentez prêt pour le grand ménage du printemps… dans votre assiette! En plus, avec le beau temps qui arrive, les jours des bottes, tuques et manteaux sont comptés et le début des grandes promenades au soleil et des balades à vélo est à vos portes. Une autre bonne façon de booster votre corps en reprenant un rythme d’activité physique plus soutenu! Bon printemps.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X